Forum RPG
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Test  

Partagez | 
 

 Retour... [autant de personnes que vous voulez :)]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yua Miako
Elève
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1416
Age : 26
Localisation : j'ai jamais eu les pieds sur terre, j'aimerais bien être un oiseau, je suis mal dans ma peau
Humeur : détendue
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Autre:: It is in love with love and dignity, the only time this has happened,you're the one I'm with you. Understand me
L'âge du personnage: 17

MessageSujet: Retour... [autant de personnes que vous voulez :)]   Ven 1 Jan - 7:18

Quand Yua revint enfin de sa grande "aventure" au pensionnat, elle se sentit comme morte, sans vie, n'ayant plus rien. Était-ce donc cela que produisait l'amour? Jamais elle n'aurait crut connaitre cela et pourtant, elle devait y renoncer même si son coeur devait à être dechiré à vie, elle le regretterait certes mais c'est pour le bien de tous, un geste egoïste mais elle se devait de rester en vie, pour les coeurs fragiles, pour les poumons suffoquants et pour les chevilles vassillantes. C'etait l'ami de son enfance qui avait tout organisé pour les faire souffrir, et ça marchait, chaque pas dans ce pensionnat était comme un coup de poignard , chaque bouffée d'air était comme du poison et pourtant, il fallait rester, cacher les verité, même si elle était liée à un homme qu'elle n'aimerait jamais. Apres son départ de la maison, il l'avait laissée pres du pensionnat, lui lançant un dernier regard ce qui l'avait encore plus affaiblie, elle sentait que c'était la fin de tout rêves, qu'elle etait prisonnière et qu'elle allait bientôt mourir, qu'elle allait devenir obéissante, n'objectant plus aucune phrase absurde, ne croyant plus en ses rêves et n'éprouvant que ces sentiments dans ses rêves . Il lui manquait déja , la douleur était déja forte et elle n'allait que s'amplifier .
Elle allait vers la bibliothèque maintenant, ne retournant même pas à sa chambre pour se changer, l'apparence n'avait plus d'importance, les vêtements de marque, de luxe, la beauté extérieure n'était plus rien, elle ne ressemblait plus qu'a un bout de chiffon qu'on se trimballe partout, qu'on peut emporter ou laisser chez soit, ce n'était plus qu'un visage fantomatique, ne laissant apparaitre que des traits superficiels.
Quand elle franchit le porte, le bibliothequaire ne la reconnut pas sur le coup et quand il la vut, il se précipita sur son amie.

- Mlle Yua?
- Mmh?
- Je ... Vous allez bien?
- Je suis sure que vous avez pleins de travail en retard.
- N'y pensez même pas, que s'est-il passé? On dirait qu'on va agressé, qu'on vous a retenue prisonniere, même pire, renversée par une voiture! Vous ne prenez plus la peine de vous habiller ? C'est un etablissement scolaire je vous rappelle, on ne vient pas en pyjama !
- Fichez moi la paix ... Trouvez ... Trouvez un autre centre d'interet que mes mots car, il se sont plus que poussiere, trouvez autre chose , je ne suis plus... moi , je cherche la solitude .
- Je ... Je pense que vous n'allez pas bien, pour la premiere fois que je vous connait, je vous trouve hideuse , repoussante et non inintéressante .


Ces mots lui frappèrent le coeur. Elle retint ses larmes tout en pensant au bien de tous .

- Tel est mon destin.

Elle le poussa legerement en arriere par une force ridicule qu'il aurait très bien put contrer mais qu'il ne comprit pas . Il partit, retourna à ses livres, chamboulé mais bien decidé à ne plus lui adresser la parole.
Yua alla sur une table recluse , sortit un papier, un stylo et commença à ecrire une lettre à son frere. Une lettre certes mensongere car elle lui contait des problemes inexistant, des aventures qui ne s'étaient jamais produites et des sentiments jamais eprouvés . Quand elle eu finit cette lettre, elle voulut ecrire " A mon Neil adoré " , mais ce fut impossible, un larme coula de sa joue et elle finit juste par marquer " A plus " ce qui était completement stupide et inutile . Elle se sentit plus cruche que jamais . Elle plia le papier, le mit dans une enveloppe et la mit dans son sac.
Puis, elle mit ses mains sur le bureau et enfonça sa tête dans celles ci pour oublier et penser que ce n'était qu'un horrible cauchemar.
Apres de longues minute de ré"fléchit, elle reprit enfin conscience que sa vie était merdique et que ce n'était pas vraiment mieux de le faire savoir au monde entier. Elle sentit sa jambe la démanger. En premier, elle lanca juste la main , mais ensuite, elle sentit que ça bougeait. Elle souleva sa jupe et la ... horreur, un cafard de la bibliotheque était sur sa jambe, dans une de ses plaies. Yua eu en premiere réaction de hurler à la mort et de gigoter dans tout les sens ce qui fit beaucoup rigoler les gens autour d'elle. Elle continuait toujours jusqu'a ce que la bête fut tombée et ecrasée avec dignité. Elle respira un bon coup prenant compte du grand moment d'humiliation qu'elle venait de vivre mais elle trouvait elle aussi ça marant jusqu'a ce qu'elle regarde la plaie. La vision du sans lui était désagréable dans cet état de fatigue et de faim extreme. Elle se prit de vertiges et essaya tant bien que mal de s'assoir au sol sans trop de dégat malgré la cheville qui craqua. Elle reprit ses esprits et se releva. Elle eu pour la premiere fois depuis ces derniers jours un sourire mais un sourire assez gêné. Elle rigola, rougit et partit en courant vers le bibliothequaire.

- Tu reviens vers moi?
- J'ai besoin d'un ami la.
- Ou est Sokuu? Ou est Neil?
- La ferme, je veux pas voir Sokuu et Neil ... est partit.
- Ou ça ?
- Je .... Ca te regarde pas!
- Oh... je vois, tu sais pas ...
- Si , je sais mais .... non en fait, je sais pas.
- Cool, c'est ce qui s'appelle se prendre un bon rateau.
- Sache que je ne prend jamais de râteau, j'attend d'être sure ou alors, c'est moi qui donne les râteaux !
- Tu te prend beaucoup trop au serieu, tu n'es pas la prêtresse de ce monde, arrête de croire que tu es la meilleure.
- Aide moi.
- ... Oh, la vache! j'avais compris autre chose, j'ai faillit de foutre une bafe crois moi! Ouais , bon, quoi?
- Ah ... Je vois ... Ne prend pas tes rêves pour des réalités.
- Boucle la! Va travailler plûtot, j'ai du boulot pour toi, ça t'évitera de trop te lamenter.
- Merci.

Yua se mit sur la pointe des pieds et embrassa sur la joue le bilbiothequaire qui lui fit un grand sourire. Elle prit les livres à ranger qui étaient sur un table roulante et alla dans l'allée qui leur était destinée. Elle commenca sa tâche mais sentit qu'une personne attendait derriere. Elle ne voulait pas se retourner pour rien. Elle attendit de pouvoir bouger pour la laisser passer mais rien à faire.
Elle finit par se retourner.

- Quoi?

_________________

Tierno Bokar a dit: "La parole est un fruit dont l'écorce s'appelle bavardage, la chair éloquence, et le noyau bon sens."


Dernière édition par Yua Miako le Sam 13 Fév - 6:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sokuu Shaan
Elève
avatar

Masculin
Nombre de messages : 581
Age : 25
Humeur : je veux graver mes luxures sur tes dorures
Date d'inscription : 18/06/2008

Feuille de personnage
Autre:: euh.. rafole d'alcool et adore sa meilleure amie Yua =)
L'âge du personnage: 17

MessageSujet: Re: Retour... [autant de personnes que vous voulez :)]   Sam 13 Fév - 6:29

- Salut ma belle!

Flash Back

Soleil... Soleil?! Sokuu se leva d'un seul coup. Il regarda l'heure. Trop tard, il venait de louper les deux heures d'anglais. D'un autre côté, c'était assez bien. Il regarda son reveil. Il ne restait plus beaucoup d'énergie dans les piles pour alimenter la sonnerie. Super! Il manquait plus que ça!
Il se leva, de mauvaise humeur. Il avait passé une mauvaise soirée. Il était allé en ville mais ça avait été désastreux. Deux gifles venant de la même fille, une touche mais il n'était pas très frais et ne se souvient même pas de son visage. La derniere chose dont il se rappelle , c'est d'être entré dans une salle privée d'une discotheque. Encore mieu.
Ca va pas fort en ce moment pour Sokuu, il n'y a plus personnes au pensionnat. Enfin, c'est du moins ce qu'il croit, Yua n'est pas la , en même temps, il lui en veut, elle savait qu'il l'aimait mais elle l'a completement ignoré, elle est avec Neil maintenant. Super!
Il s'avanca vers la salle de bain. Il marcha sur un bout de chargeur. Pied nu, ça fait extrêmement mal ! Il se tortilla dans tout les sens sur un pied tenant le blessé dans ses mains et se retrouva au sol. Il venait de tomber. Ca va fort en ce moment, pas alors vraiment pas. On aurait dit un fou. Mais bon, ses instincts sont toujours la.
Son instinct aujourd'hui le poussa à aller à la bibliotheque, lieu ou Yua adorait aller. Peut être est ce le fait que le bibliothequaire est aussi timbré qu'elle et qu'il est aussi arogant qu'elle, ou alors, elle s'y sent protegée. Enfin, on ne sait pas trop et Sokuu ne sait pas si un jour, on saura vraiment ce qui se passe dans la tête de la rouquine...
Il poussa la porte de la bibliotheque sans tarder. Il n'y avait personne. Comme à son habitude. Il se dirigea vers le bibliothequaire qui le regarda avec de grands yeux comme pour dire " Vas t-en, t'as rien à faire ici !" . Sokuu l'ignora et alla dans les rangées.

...

Ce qui le figea en premier, ce fut de voir cette silhouette qui lui avait tant manqué, ce pas toujours indécis et ces cheveux roux. Il eu du mal à se rendre compte qu'elle était à quelques pas de lui.
Quand il s'en rendit enfin compte, il prit son air habitué et alla vers elle.

Come Back

Il la regarda de haut en bas.

- Seigneur, que t'es tu fait?! On dirait une fille qui ne sait pas s'habiller?! T'as brulé tout tes vêtements ou quoi? Serieusement, je voudrais pas qu'on me voit avec , certes un jolie visage, mais avec une fille habillé en sac poubelle!

Toujours les mots pour réconforter ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retour... [autant de personnes que vous voulez :)]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (alam) n'ayez pas de voisins si vous voulez vivre en paix avec eux.
» [Jour 5] Une soirée... explosive [pv Recall et une ou deux autres personnes si vous voulez]
» Chalcidique - Retour aux sources et nouveau départ ! (MP moi si vous voulez participer)
» Excursion de chasse [PL : Venez-vous joindre quand vous voulez!]
» La blague du soir, matin, quand vous voulez, j'm'en branle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pensionnat Haru :: Rez-de-chaussée. :: La bibliothèque-
Sauter vers: