Forum RPG
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Test  

Partagez | 
 

 Les jumeaux Shiruzuke arrivent. [Ouvert...]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kahei et Aki Shiruzuke
Elève
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 26
Localisation : Pourquoi tu nous cherches?
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 22/03/2009

Feuille de personnage
Autre:: *Kαhei; à gαuche. *Aki; à droiтe.
L'âge du personnage: 17 αns.

MessageSujet: Les jumeaux Shiruzuke arrivent. [Ouvert...]   Lun 23 Mar - 16:58

[Paroles: Kahei-Gras/Aki-Italique]

Le soleil incroyablement chaud faisait ressortir la magnifique chevelure sombre des deux frères ce jour là. Ceux-ci, perdus dans un autre monde qui se faisait souvent appeler parallèle ou subconscient, continuaient toujours leur marche. Pensant chacun de leur côté à la même chose, soit à leur futur ensemble, les jumeaux Shiruzuke tenait dans une main leur valise et dans l’autre la main de leur frère. C’était l'heure de pointe et ils n’avaient pas du tout le temps ni l’envie de se perdre de vue. Donc tempi si les gens auraient des pensées stupides.

Un paysage à couper le souffle constitué d’eau, de verdure et de lumière. Avançant d’une manière plutôt tranquille et paisible, ils furent alors interrompus. Des gens ne les connaissant pas leurs parlaient, les interrogeant sur leurs identités. Kahei et Aki répondirent tout bonnement avec un léger petit sourire aux lèvres.

Cette journée était si belle, si magique. Eux, ensemble, dans un nouveau pays, dans une nouvelle ville, de nouveaux visages, de nouvelles et futur connaissances, une nouvelle vie quoi…

Et ils la virent. Cette grande bâtisse portant l’enseigne du pensionnat qui allait devenir leur nouvelle demeure. Kahei pressa soudain le pas et partit en flèche. Il poussa les portes du bâtiment et laissa son frère dans l’incompréhension derrière.

- Takara, attend moi!
- Rahh. Seulement si tu cesse de m’appeler par ce surnom ridicule.
- Ridicule?
- Tout-à-fait!
- Pourtant tu ne le trouve pas si ridicule que ça quand on est juste tout les deux.
- Rien à voir.
- Oh que si! C’est simplement qu’on est en public alors…
- Alors rien. J’me fou du jugement des autres. Je trouve juste ça stupide comme surnom.
- Mais quand on est tout les deux et que je t’appelle comme ça, tu souris comme un débile.
- Je…
- Tu?
- Allons-y! J’veux pas passer la nuit ici moi. Grouille, suis-moi!

Kahei emboita le pas rapidement et chemina vers l’avant. Aki, derrière, tentait de le rattraper, encore une fois.

- Mais attend! Tu ne t’en sortiras pas comme ça, on n’en a pas fini.
- Quoi encore?
- Kahei, qu’est-ce qu’il y a?
- Rien. Je... Je le trouve super ce petit nom que tu me donne depuis des années, seulement…
- Seulement?
- Ça me gène devant les autres.
- ÇA TE GÈNE? Bah j'avais raison!
- Ferme-la Tenshi!
- Ah non, pas question que tu m’appelle par mon petit nom si moi je ne peux pas le faire.
- Mais je…
- Mais rien! C’est pas juste.
- Ouais, je sais! Mais j’aime bien t’appeler comme ça.
- J’aime aussi!
- Et j’aime quand tu m’appelle Takara.
- Et…
- Et je m’habituerai.
- (Soupire) T’es pas obliger, c’est bon. Ta qu’à m’appeler Tenshi quand tu veux et moi je t’appellerai par ton surnom seulement quand on sera tout les deux.
- NON! J’veux pas.
- Quoi?… Mais j’te suis plus moi!
- Ça m’a seulement gêné. Tu vois, on était toujours juste tout les deux et j’ai jamais eu le temps de m’habituer à ça en public. Mais j’aime beaucoup te l’entendre me le dire. Alors n’arrête pas. Je vais simplement m’y faire.
- T’es adorable Takara!
-
- Bon aller, on se concentre maintenant.
- Ta l’air bien pressé?
- Comme toi tout à l’heure!
- Mais moi je voulais seulement détourner le sujet.
- Ah bon...
- Pourquoi t’es si pressé Tenshi?
- J’ai simplement hâte de déposer mes affaires dans notre chambre pour qu’ensuite on visite l’endroit tout les deux.
- Également! Et tu crois qu’on va avoir la même chambre?
- Elles sont par deux ici. Et puis on est deux frères… M’enfin, au pire, on fait la demande!
- Ouais! So… on y va!

Et ils partirent, côte à côte, discutant de tout et de rien, s’embêtant encore et encore, cherchant leur chemin…

[Tenshi = Ange/Mon ange & Takara = Trésor/Mon trésor]


Dernière édition par Kahei et Aki Shiruzuke le Ven 10 Avr - 13:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Wilvers
Elève
avatar

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 25
Date d'inscription : 05/10/2008

Feuille de personnage
Autre:: égaré dans la vallée infernale, le héro s'appelle Bob Morane, a la recherche de l'ombre jaune, le bandit s'appelle Mister Kali Jones, avec l'ami Bil Balantine, sauvé de justesse des crocodiles,stop au trafic des caraïbe,escale dans l'opération Nadawieb
L'âge du personnage: 17 years

MessageSujet: Re: Les jumeaux Shiruzuke arrivent. [Ouvert...]   Mar 24 Mar - 11:45

- Hi Josh!!! How are you? ... REALY?!!!!!! ... RAAAh!!! Why I'm not whith You?!!!!... Aaaaaah, okey , Darmouth, there is cool?... So, I would like Harvard but I'm not in US ... Okey, good luke... Bye Josh.

Kana serra les dents. Il avait été accpeté à Darmouth celui la! Kana avait toujours rêvé d'y aller. Pourquoi avoir quitté l'Arizona, pourquoi avoir quitté l'ambiance Western, pourquoi? mais pourquoi? Pour les beaux yeux d'un français qu'elle ne reverait surement plus jamais. Il doit l'avoir oublié. Tout ce dont ele avait rêvé. Combien de filles américaines ont un pere historien réputé qui va dans de nombreux pays et emmene sa fille avec lui? Combien de filles lors d'un voyage en France ont trouvé l'amour idéal et combien ... l'on quitté? Kana se pinsa la levre mais ce fut trop , elle en avait mare du temps japonais. Elle serra son téléphone dans la main le plus fort possible avant de le jeter le plus fort possible.

- FOUTU PAYS!!!!!

Le mobile ne se cassa pas en arrivant au sol. Elle l'avait acheté car il était très résistant aux chocs et ça arrive souent à Kana de s'énerver de ne pas pouvoir faire ce dont elle a toujours rêvé. Elle aurait bientot 18 ans de toute façon. Elle ferait comme son pere, voyager, partir, faire ce qu'elle veut tout en travaillant. Le rêve. Le mobile sonna. Kana se reveilla et tomba du nuage. Elle se dirigea en titubant jusqu'au mobile, tombant au sol avant de l'attraper et de répondre.

- Quoi?

- Salut, c'est Yakien, tu devineras jamais ou je vais pendant les vacances. Je vais en Arizona! Et même que si j'apprends bien l'angalsi et que je le parle correctement, je pourrais ségourner pour des études la bas!

- QUOI? Tu te fiche de moi?!!! Jte laisse, bye!

Kana racrocha au nez de son amie. Une amie du métro. Elle l'avait rencontré dans le métro, rien de très exeptionnel comme rencontre. Kana baissa la tête, elle sentit les larmes venir dans ses yeux et finit par éclater au sanglot, seule dans le hall, avec deux personnes. Elle s'en fiche. Ca peut pas être remi à plus tard. Finelement, toujours en sanglotant à chaude larmes, elle se releva et vit les deux personnes foues, oui, avec les larmes, ça le fait pas. Elle rougie et secha le plus vite possible ses larmes. Kana ne les regarda pas en fasse, ça la génait de dévisager quelqu'un. Mais , prise par le suspens, elle regarda mettant sa main dans ses cheveux d'un signe gênée tout en écrasant le téléphone sous son pied qui ne pouvait pas succomber au choc et se cassa sous un bruit stressant. Kana dit d'une voix basse, pour se parler à elle :

- Quelle idiote. Mon pere va bientôt appeller et je pourrais pas lui répondre. Tout ça pour une université...

Reveil. Soudain, Kana perdit son sens froid et devint plus rouge qu'une tomate. Elle pleurait devant des gens. Elle pleurait assise par terre en écrasant son téléphone et en insultant le Japon. Gênant. Très gênant. La respiration de Kana s'intensifia. Elle releva la tête sechant ses larmes du bout de la manche de son pull avec un sourire gêné. Elle regarda le bout de la manche, noir de crayon. Ca a coulé.

- Aaaaah! Je dois ressembler à rien!

Kana essaya quand même d'enlever le plus de crayon qui avait coulé tout en se dirigeant vers les personnes. Elle pouvait pas faire autrement, partir en courrant aurait été trop tragique et ça valait pas le coup la et puis, elle les aurait revus et elle aurait encore rougie et serait de nouveau partie en courant et ainsi de suite. Kana arriva devant eux , les mains dans les pohces cherchant désespéremment un mouchoir ou un mirroir pour voir l'éttendu de son ridicul.

- Ahem. Désolé, je ... je vais pas m'en aller en courrant car c'est pas un truc dramatique pour lequel on a besoin de partir avec un air tragique avec la musique et tout comme dans les films mais je vais pas rester plantée la bas tout le temps, je tient pas à agraver encore plus mon cas. Hello, I'm Kana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kahei et Aki Shiruzuke
Elève
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 26
Localisation : Pourquoi tu nous cherches?
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 22/03/2009

Feuille de personnage
Autre:: *Kαhei; à gαuche. *Aki; à droiтe.
L'âge du personnage: 17 αns.

MessageSujet: Re: Les jumeaux Shiruzuke arrivent. [Ouvert...]   Sam 4 Avr - 17:41

[Paroles: Kahei-Gras/Aki-Italique]

Ils avançaient paisiblement, parlaient de tout mais surtout de rien, observaient les alentour et imprimaient dans leur mémoire les visages qu’ils croisaient. Et rendu là où ils étaient, ils n'étaient que trois. Le visage de la jeune fille devant eux les intrigua au même moment. Il y avait devant eux une adolescente, certainement une pensionnaire, qui versait larme après larme. Kahei était inquiet et très ébranlé de tant d’émotion. Jamais devant personne autre que son frère il n’avait pleuré. Il ne voulait même pas imaginer la grandeur de sa tristesse pour se montrer ainsi. Aki, lui, la regardait simplement. Il était attendrit, bien que pour de mauvaise raison, par la jeune fille qui se trouvait là. Tout ce qu’il voulait en cet instant était la réconforter. Chez lui, c’était spontané, presque naturel, de vouloir prendre soin des autres et d’empêcher ces perles salées. Il était en effet le plus grand des deux et ressentait toujours la nécessité de consoler son petit frère. Il aimait ressentir cet abandon que les gens éprouvaient dans ces bras. Ils oubliaient tout grâce à son don pour les paroles et les étreintes apaisantes. Il aimait entendre la reconnaissance qu’on lui portait pour cela et adorait le fait que l’ont puisse avoir besoin de lui.

- Tenshi? Tu l’as remarqué toi aussi?
- Ouais…
- J’aurais jamais imaginé…
- Quoi donc?
- Eh bah qu’on puisse pleurer devant d’autre.
- Elle, elle se fiche juste de l’opinion des autres c'est tout…
- De nous deux tu veux dire…
- Mmmhhhh!
- Ça voulait dire quoi ça?
- Ça voulait dire la ferme et suis-moi.
- Tu ne veux quand même pas…
- Bah pourquoi pas?
- Parce qu’on ne la connaît pas.
- Et quel mal y aurait-il à aller lui parler?
- Raahh, toi et ton obsession à toujours aider…
- Et tu t’en plain?
- Heu...
- Ouais c’est ça. N’aggrave pas ton cas et viens.

Kahei emboita le pas à son frère et s’approcha de la rouquine face à eux. Ils cheminaient tranquillement, voulant qu’elle les remarques et qu’elle ait le temps de réagir.

- Et qu’est-ce qu’on va lui dire?
- C’est pas compliqué pourtant!
- Bah si…
- Bah non…
- Peut-être que toi ta le tour, mais pas moi!
- Mais tu parles super facilement aux autres...
- Peut-être mais pas quand ils pleurent!
- Alors laisse-moi parler.
- Mais...
- Improvisation…
- Quoi?
- Improvisation!
- Oui, ça j’avais compris! Mais pourquoi tu sors ça, là, maintenant?
- Parce que t’était bon à l’école en impro. Ta qu’à faire pareil…
- Tu sais que t’as de ces idées parfois.
-

Et ainsi de suite. Ils continuèrent à échanger quelques mots allant dans se sens, jusqu’à ce que la demoiselle les remarques. Il y avait encore une bonne distance entre eux et les jumeaux ne purent entendre ce qu’elle avait dit. Ils l’avaient bien vu marmonner quelques mots mais n’avaient pu saisir. Quelle importance? Elle devait simplement parler pour elle.

Un léger moment s’écoula et ils arrivèrent finalement face à face avec l’adolescente. Elle avait l’air d’avoir assez honte et ne s’en cachait pas par ses gestes. Aki le remarqua et lui tendit un mouchoir en tissu qu’il gardait dans la poche de sa chemise. Lui et son frère adoraient les vêtements chics et classiques et ne s’en privaient pas. Aujourd’hui, Kahei était vêtu d’un jeans sombre et d’un débardeur noir, recouvrant un chandail à manche longue rose. Aki portait un jeans également, mais le sien était pâle et délavé. Son haut était une chemise turquoise, déboutonnée assez pour laisser voir un chandail blanc en dessous, et aucune cravate. Ensemble, ils provoquaient un contraste immanquable et cela les amusait grandement. Tous ces regards sur eux leur faisaient esquisser un sourire satisfait à chaque fois…

- Enchanté Kana. Je suis Aki et lui c’est Kahei, mon frère jumeau.
- Ravi!
- Tu as besoin de quelque chose?
- Pardonne-le! Il est toujours aussi…affable!
-
- Quoi? Me regarde pas comme ça!
- Affable!!
- Bah ouais. Comme si tu savais pas...
- Et toi tu ne trouve rien de mieux à dire que ça?
- Il faut la prévenir.
- Mrrphhh…

Un rire contagieux se fit entendre de la part de Kahei, qui lui, se moquait de la moue boudeuse qu’avait pris son frère.

- Ce que tu peux être mignon mon Tenshi quand tu fais ça. Mais ce que t’es drôle aussi!
- C’est pas le sujet, arrête on n’est pas seul…
- Ouais, pardon!
-
- Bref, si tu veux quatre oreilles, des conseils, du réconfort, une quelconque aide…
- C’est bon elle a compris.
- Armmm. So… si tu veux quoi que ce soit, demande!
- Il n’a pas tord pour une fois.
- Héééééé!
- Quoi?
- Ah laisse. On règlera nos comptes plus tard...
-

[Vraiment désolé pour l'attente!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Wilvers
Elève
avatar

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 25
Date d'inscription : 05/10/2008

Feuille de personnage
Autre:: égaré dans la vallée infernale, le héro s'appelle Bob Morane, a la recherche de l'ombre jaune, le bandit s'appelle Mister Kali Jones, avec l'ami Bil Balantine, sauvé de justesse des crocodiles,stop au trafic des caraïbe,escale dans l'opération Nadawieb
L'âge du personnage: 17 years

MessageSujet: Re: Les jumeaux Shiruzuke arrivent. [Ouvert...]   Dim 12 Avr - 5:43

Kana repris son sérieu apres mure réfléxion et son visage redevint en même dur et fragile. Assez troublée, elle commenca par dire quelques mots dans sa langue natale.

- I don't care what are you of me but I'm sure you're kind but ... oh non, quelle nulle, désolé,je le refais en japonais, c'est sur le coup , je me fiche vraiment de ce que l'on peu penser et tout , je sais que vous êtes pas méchants et tout mais me dire qu'on peut me réconforter m'énerve encore plus ^^

Kana fit un sourire apres cette phrase. C'était ironique car la phrase n'étais pas en réalité bien sympthique mais Kana ne le savait pas et utilisait les mots qui passent le moins bien dans la tête des gens.
Elle fut amusée par les bagares des jumaux et leurs surnoms mais son télépone vibra. Elle le pris discretement et regarda.
" C'EST MOI MA CHERIE. J'AI FINI AVEC PARIS, J'ARRIVE A TOKYO DANS 1 HEURE, APRES, ON RENTRE POUR L'ARIZONA"
Kana eu un grand sourire.

- YES!!!! I'm going back!!!!!!!!!!


[ désolé, j'ai pas fini mais j'ai pas trop le temps, je vais à un concert ce soir ^^ et je dois me préparer ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les jumeaux Shiruzuke arrivent. [Ouvert...]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les jumeaux Shiruzuke arrivent. [Ouvert...]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Les ONG arrivent au pouvoir en Haïti
» les jumeaux
» Juliette récupère les jumeaux [PV JB et Ninon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pensionnat Haru :: Rez-de-chaussée. :: Le Hall-
Sauter vers: