Forum RPG
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Test  

Partagez | 
 

 Shiro le pion arrive

Aller en bas 
AuteurMessage
Shiro Urashima
Elève
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 24
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Shiro le pion arrive   Sam 11 Avr - 12:44

Après des heures d'avion et de taxi, le jeune Urashima se tenait devant l'école ou vivent ses deux frère et sa jeune soeur. Ce jour là, Shiro, dont les yeux étaient pareil au ciel bleu et dont les cheveux sombre comme la nuit, portait un pantalon gris et un simple haut blanc. Son joyeux petit chien blanc aboyait a ses pieds tandis qu'il entrait dans l'établissement. Il pensa alors aux membres de ça famille qu'il allait bientôt revoir. Il ne savait absolument pas que Nick était présent ici. Il se baissa et caressa doucement son chien pour le calmer. Suite à ça, le jeune homme se redressa et prit place sur une des chaise pour écrire une lettre à ça famille resté en espagne, pour leurs dire qu'il était bien arrivé. Il sorti un stylo et du papier pour écrire lorsqu'il entendit quelqu'un s'adresser a lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yua Miako
Elève
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1416
Age : 25
Localisation : j'ai jamais eu les pieds sur terre, j'aimerais bien être un oiseau, je suis mal dans ma peau
Humeur : détendue
Date d'inscription : 19/09/2008

Feuille de personnage
Autre:: It is in love with love and dignity, the only time this has happened,you're the one I'm with you. Understand me
L'âge du personnage: 17

MessageSujet: Re: Shiro le pion arrive   Dim 12 Avr - 2:34

" Je te déteste. Je t'ai toujours détesté. Tu sais pourquoi je t'écris? Pour te dire à quel point ma vie sera super quand tu mourra. Mais pleure pas, voyons, je rigole, jamais je ne penserais une chose comme cela. Ma vie ne serai plus rien si tu n'étais pas la à me dire ce que je dois faire pour paraitre un peu moin hypocrite, maladroite, chiante, arogante et vaniteuse. Quoi? Tu t'es pas vut toi! Chacun ses défaults. Mais Yua, quels sont les avantages à être ami avec toi? Et bien, voyez vous, cher frere, je peux être très utile en cas de besoin, en général, je berce tout le monde dans les mots que je prononce et je peux avoir à disposition tout les garçons que je souhaite. Les filles, c'est un peu plus difficile puisque ... en fait .... tu vois ... je drague pas les filles. Je ne drague pas les garçons non plus. C'est eux qui commence et en général, je les envoit balader mais c'est assez marant. Je peux avoir une armée. Si ils combattaient, ils s'entreturaient mais ce serai toujours marant. Mais alors, si je n'ai aucun avantage, pourquoi certaines personnes s'accrochent à moi? Réponds vite! Ca me tracasse déja et je me vois en train d'y réfléchir jusqu'au petit matin sans trouver aucune réponse. La nuit ne porte pas conseil! Tu ne pense pas quand tu dors! Tu rêve de fleurs bleus avec des rose dans un jardin à la petite maison dans la prairie , tu es habillée de blanc et tu fais le bonheur sur le monde. Le rêve typique. Apres, vers l'adolescence, on fait des rêves moins autorisés par la lois. J'ai passé ce stade, je sais de quoi rêve un adolescent."

YUa posa son stylo. La soie de son pegnoir coulait comme de l'eau sur sa peau quand elle se releva. Elle rélféchit quelques secondes, laissant vagabonder ses yeux tout le long de sa chambre, de son lit et de la lettre qu'elle avait écrit à son frere.
Elle revint à ses idées lorsqu'elle chercha sa veste à enfiler au lieu du peignoir sur ses épaules qu'elle ne trouva pas. Elle enfila ses colants puis sa robe qui descendait jusqu'aux genoux. Elle se détacha ses cheveux ébouriffés et descendit comme ça dans le hall. Le vent était fort dehors et provoquait les plaintes criardes du vent en passant par les rebords de la porte du hall.
Elle ouvrit cette porte et fut presque emmenée par la vent ne remarquant pas qu'il y avait une personne dans le hall et posta vite sa lettre ferma la porte, poussa un soupir en se frottant les mains contre ses bras. Il fait froid pour sur.
C'est en se retournant qu'elle vit le garçon assit sur une chaise avec sa veste qui était addosée à celle-ci. Elle réfléchit un moment au plan pour la récupérer mais elle avait envie de rigoler un êu aujourd'hui pour voir si son parfum fesait toujours autant d'effets. Peut être était-ce trop indiscret mais elle se diriga vers le garçon avec des mouvements amples et dit d'une voix douce :

- Ma veste est accrochée à la chaise. Je vais la récupérer.

Ainsi, elle inspira un bon cup pour éviter de sourire ou encore de rougir et se pencha vers le garçon en tendant les bras pour récuperer sa veste derriere. Elle posa presque sa tête sur l'épaule du garçon tout en souriant attrapant sa veste en la fesant passer ensuite par dessus la tête de celui-ci. Elle n'aimait pas trop jouer à ce jeu la mais elle n'était pas de très bonne humeur aujourd'hui et ce sdevait de se calmer sur une personne. C'était très égoïste mais on n'en attends pas moins de Yua.

- Merci.

" Sale petite peste va! Je parie que c'est ce que tu es en train de te dire dans ta tête mais en ce moment, ça ne va pas Neil, je suis fatigué de tout ce monde qui me turlupine. Comme dirait Rupert Friend dans "Cheri", je suis perpetuellement épuisée. Laisse moi vivre ma vie qui ne sera pas du moins longue. Je tient à m'amuser, à énerver le monde, à rendre jaloux certaines personnes pendant toute ma vie. Pauvre Sokuu qui ne se doute même pas qu'en ce moment, je le méprise au plus haut point. Il doit se douter que je ne me rappelle de rien de la derniere soirée de la saint valentin. Que Neni. Je me rappelle de tout, de tout ce qu'il à dit qui à put me faire mal. Mais en même temps, j'ai sentit un soulagement car pendant un instant, j'avais bien crut qu'il m'aimait pour mes défaults qu'il admirait mais non et cela me soulage car je crois que ceux qui s'accrochent à moi ont une bonne raison de le faire. Une sorte de petite voix dans leur tête qui leur dit de prendre soin de moi. La pitié est engagée lorqu'une personne me demande de ne plus faire de bétises. Mais la vie est courte et je regretterais bien trop tard de n'avoir pas vécut d'embrouilles pendant ma jeunesse."

_________________

Tierno Bokar a dit: "La parole est un fruit dont l'écorce s'appelle bavardage, la chair éloquence, et le noyau bon sens."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Shiro le pion arrive
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chrono de Shiro
» Anthony arrive
» Un train, et il(s!?) arrive(nt...)
» Elle arrive !!!
» Arrive en furie [PV Céline]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pensionnat Haru :: Rez-de-chaussée. :: Le Hall-
Sauter vers: